Le Conseil National de l’Ordre des Médecins enregistre cette année une augmentation de prés de 10% des agressions qui lui sont déclarées, pour un record jamais atteint depuis la création de son observatoire en 2003. La Mutuelle du Médecin s’adapte et propose avec mutuelle-du-medecin.fr, une assistance complète dédiée aux victimes, qui se déclenche dans la minute du signalement de l’agression du médecin, via un numéro disponible 24/24 et 7/7.

Avec mutuelle-du-medecin.fr, la Mutuelle du Médecin a créé en octobre dernier une complémentaire santé 100% en ligne qui s’adapte à la réalité des professionnels. Créée par des médecins, spécialement pour leurs confrères, cette protection prend en compte les spécificités de l’exercice de leur métier. En 2019, l’éventualité d’être agressé par un patient constitue un risque réel dans leur pratique professionnelle.

Parce qu’un médecin agressé a immédiatement besoin d’être aidé dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle, la Mutuelle du Médecin propose une assistance post-agression incluse dans sa complémentaire santé.

Créée en partenariat avec l’assisteur Fil assistance, cette assistance post-agression intervient sur différents aspects de la vie du médecin :

  • Un soutien psychologique par téléphone,
  • Une assistance juridique par téléphone,
  • La prise en charge des enfants de moins de 16 ans à l’école, chez la nounou, etc... Ils sont raccompagnés au domicile ou chez un proche,
  • Une garde d’enfants proposée au domicile,
  • La prise en charge des ascendants dépendants de l’adhérent ou de son/sa conjoint/e : ils peuvent être gardés ou transférés chez un proche par exemple,
  • La prise en charge du transport vers les RDV médicaux du médecin agressé,
  • Une assistance sociale par téléphone.

Avec 1126 agressions déclarées en 2018, l’Observatoire pour la sécurité des médecins enregistre un nouveau record depuis sa création en 2003. Fondé sur une démarche déclarative volontaire, l’Observatoire ne permet pas un recueil exhaustif des agressions et violences subies par les médecins dans le cadre de leur exercice. Il estime d’ailleurs que seulement 30% des agressions sont déclarées.

6e année d’augmentation

Avec prés de 10% en plus en 2018, le nombre d’agressions déclarées ne cesse d’augmenter depuis 2012. Les régions les plus touchées sont l’Île-de-France, les Hauts-de-France et l’Occitanie. Avec 484 agressions en tout, ces 3 régions représentent à elles seules 43% des déclarations faites en 2018.

Les médecins généralistes en première ligne

La surreprésentation des généralistes parmi les médecins déclarant une agression s’accentue en 2018 avec 70 % de médecins généralistes agressés (contre 61% en 2017).
Si la majorité des incidents ont lieu en milieu urbain en centre-ville (54%, contre 20% en banlieue et 17% en milieu rural), c’est dans le cadre d’un exercice de médecine de ville qu’ont le plus souvent lieu les incidents (79%, contre 11% en établissement de soin).

Le patient est l’agresseur dans 54% des cas. Dans 15%, c’est une personne l’accompagnant.

Des agressions moins graves

On constate que 5% seulement des agressions provoquent des arrêts de travail et c’est un record : ce chiffre n’avait jamais été aussi bas depuis la création de l’Observatoire en 2003. Si on peut soupçonner les médecins de ne pas s’arrêter facilement, on note quand même une baisse de la gravité des agressions.
66% des incidents sont constitués d’agressions verbales et de menaces (contre 62% en 2017), 18% de vols ou tentatives de vols, 8% de vandalisme, et 7% d’agressions physiques. Les principaux motifs d’incident restent les mêmes : il s’agit avant tout d’un reproche relatif à une prise en charge (31%), de vols (17%), de refus de prescription (16%), de falsification de documents (11%) ou encore du temps d’attente jugé excessif (11%).

Moins de la moitié ont des suites légales

Dans ce contexte préoccupant, seulement 46% des incidents entraînent des suites légales, ce qui montre le besoin que peuvent avoir les médecins d’être guidés et conseillés dans ces situations.

Vérités ou caricatures, le métier de médecin souffre de représentations fortes.
La Mutuelle du Médecin se donne pour mission, à travers des rendez-vous réguliers, de leur donner plus souvent la parole hors champ médical et de faire mieux connaître leur réalité, grâce à des études ou des témoignages, notamment.

Spécialiste de la protection des médecins, la Mutuelle du Médecin a créé une offre 100% en ligne sur mutuelle-du-medecin.fr. Conçue par des médecins pour des médecins, cette complémentaire santé découle d’un Manifeste de 10 engagements que prend la mutuelle aux côtés de ses adhérents.

CONTACTS

COMM SANTE
MARIE ROYER
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
06 80 35 98 63

MUTUELLE DU MÉDECIN
JEAN GAULTIER
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
06 89 70 73 58



Télécharger le communiqué au format pdf